Au XIIe siècle, Maïmonide, rabbin, philosophe et médecin (1135-1204), a toute liberté pour exercer son art et publier ses œuvres à Cordoue, en terre d'Islam. Une des choses les plus difficile quand on a une petite fille, c'est de choisir in prénom. et "Pas tous les individus portant ces noms peuvent être SEPHARDIM, ou d'origine séfarade, ni qu'ils sont nécessairement juifs. CGJ 1999) Pendant très longtemps les Juifs ne portaient pas de noms de famille et se désignaient par le prénom de leur père. Même si des Juifs ont pu porter ces noms, ils ne sont en rien caractéristiques. Plus de cinq cent ans après l’expulsion des juifs d’Espagne, en 1492, inutile de chercher la rancœur ou la revanche. Les Noms Patronymiques Pendant très longtemps, en dehors des Cohen et des Lévy, les Juifs ne portaient pas de noms de famille et se désignaient par le prénom de leur père et éventuellement de leur grand-père, dans le style Moïse fils d'Abraham fils de Moïse. Hongrie : noms Juifs des Archives Sionistes Centrales Gratuit Immigrants juifs du « Biria », Israël, 1946 Gratuit Immigration clandestine de l’Europe sous domination nazie, Palestine, 1938 à … Abettan. Abba. Les Juifs espagnols en Bulgarie. Ces noms sont devenus, au fil du temps, des noms de famille, mais à l'origine il s'agit bien d'indiquer une filiation. CGJ) Pierre-André Meyer, Tables du Registre d'Etat Civil de la Communauté Juive de Metz, 1717-1792 (éd. A . Cet état résumé accuse un chilire de 81 familles juives, 348 juifs (hommes, femmes et enfants), 0 servantes juives, et 17 servantes catholiques. Des centaines de noms typiquement Juifs sont retrouvés au niveau des listes des noms de famille des Juifs qui ont vécu au XIVe et XVIe siècle au Portugal jusqu’à l’Edit qui a commandité leur expulsion. Pour trouver un Dictionnaire des noms de famille Juifs ici. 1. Abbas. Les noms de famille Sefarade. Cette étude consacrée aux noms des juifs de Paris s’appuie sur, et complète, l’ouvrage de Gérard Nahon intitulé Inscriptions hébraïques et juives de France médiévale, publié à Paris en 1986. Michaël Gasperoni, CNRS / Centre Roland Mousnier (UMR 8596) Résumé Cette contribution se propose d’aborder l’histoire économique et sociale du ghetto romain Revue des Etudes Juives, 1882, 4:57-77. Penchons nous maintenant sur les noms plus spécifiquement juifs. Pierre Katz, Registres de prises de noms patronymiques en 1808 (Bas-Rhin, Haut-Rhin, Moselle) (éd. Les noms espagnols se terminant en "ez", et portugais se terminant en "es", dont le radical est un prénom chrétien, signalent des convertis, de force la plupart du temps, juifs ou musulmans, le prénom étant celui du parrain du converti. Théophile Malzevin, Histoire des juifs à Bordeaux, Bordeaux, Ch. Sofia, 1925. En savoir plus à propos de Les noms patronymiques; Noms juifs provenant de noms de lieux. REMARQUE : il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. En Espagne, la culture des Juifs avait été l’œuvre d’une élite qui puisait aux sources de la philosophie et de la science classique. Certains noms hébraïques comportent de légères variations, et d’autres noms propres moins fréquents n’apparaissent pas du tout dans cette liste. Les noms des Juifs reconnus comme Sefarades par l'Espagne . Abecassis. Au milieu du Xe siècle, le calife de Cordoue célèbre avec éclat la fête chrétienne de la Saint-Jean en organisant des courses de chevaux ; Tolède conserve, sous la domination musulmane, des archevêques catholiques. scribe que celui qui concerne les « Portugais ». Athens, 1955. Ces noms ont été utilisés par des Juifs espagnols et conversos portugais et beaucoup de ces noms sont trouves aujourd'hui, dans le monde et les références sont Hispaniques et séfarades." », Bulletin Hispanique, vol. Vers 1470, les Espagnols chrétiens ont lancé la reconquête de toute la péninsule ibérique et ont chassé les derniers occupants de Grenade en 1492. Le sens des noms de famille juifs collecté par Yehoshua Ra'hamim Dufour dans de nombreuses sources, en particulier, avec l'aide des oeuvres d'Avraham Laredo, de Heinrich Guggenheimer, et les corrections de Ida Akerman-Tieder (auteur de "Et tu raconteras à tes enfants) pour l'allemand, et de nos lecteurs. Beaucoup de places et de quartiers à Tanger mortaient des noms cosmopolites qu'on peut attribuer à des noms juifs ou espagnols. (French) Moissis, Asher. Elfasi : de Fes, en arabe Cliquez ici pour consulter la liste des prénoms féminins juifs. SMITH Paris. Aaron. Noms de famille espagnols en français‎ – 6 P Pages dans la catégorie « Noms de famille en espagnol » Cette catégorie comprend 229 pages, dont les 200 ci-dessous. (French) [List of names of Barcelona Jews]. Abentsour. Matsas, Joseph. Abettan. Il est donc inexact de dire que Gonzalez, Lopez, Fernandes etc. Noms de famille des Etats-Unis d'Amérique. Abensur. Pour les juifs d'Afrique du Nord, il s'agissait de conformer leurs noms, de consonance hébraïque ou judéo-arabe, à la phonétique francophone ; ainsi, les Duran — très ancien patronyme de rabbins algériens — ont ajouté le suffixe « d » et se sont ainsi transformés en Français moyens ; … Les noms de familles juifs à Rome au XVIIIe siècle. Donc un nom bref doit être décrypté, il cache souvent un nom plus long. Elle constitue une synthèse à laquelle j’ai adjoint l’apport des manuscrits, les résultats de mes recherches épigraphiques et l’éclairage des sources documentaires contemporaines1. de 1 à 500. 266.3k Followers, 100 Following, 861 Posts - See Instagram photos and videos from Jacquie et Michel (@jacquieetmichelelite) Lefebvre, 1875, 375 p. (lire en ligne 9, n o 3,‎ 1907, p. 263-276 (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2017). (Greek) [The names of the Jews in Ioannina] Mezan, Saul. Abarbanel. Abahel. Liste nominative des Juifs de Barcelone. Est Sefarade, celui qui appartient à la branche « espagnole » du peuple juif, c’est-à-dire au judaïsme du pourtour méditerranéen et donc au judaïsme oriental. Beaucoup de noms juifs sont des contractions de dénominations longues et complexes. George Cirot, « Recherches sur les Juifs espagnols et portugais à Bordeaux. Le ghetto romain entre onomastique et histoire sociale. Abba signifie «père». Le gouvernement espagnol a déclaré qu'il donnera automatiquement la citoyenneté aux Juifs séfarades, qui pourront prouver leur ascendance par un document officiel écrit, accélérant un processus qui implique actuellement qu'ils aient vécu durant deux ans dans le pays. Abergel. Les noms étaient soit Juifs soit ibériens et parfois adoptés non par crainte, mais plutôt par commodité. Voici 100 des plus beaux prénoms espagnols pour votre bébé. sont des noms juifs. Autre possibilite ces noms viendraient de l’arabe el azmi signifiant l’etranger (qualification que les juifs marocains de l’interieur du pays donnaient aux juifs espagnols vivant au nord du Maroc). Les Juifs ont souvent été désignés par le nom du pays, de la province, de la ville, du village ou du hameau dont ils provenaient. Alors, ça fait du monde d'origine juive, berbère ou arabe. RECHERCHES SUR LES JUIFS ESPAGNOLS ET PORTUGAIS A BORDEAUX 35g. Entre 1940 et 1944, un groupe de missionnaires clarétains espagnols basés à Paris a falsifié des certificats de baptême et de mariage pour plus de 150 Juifs pour les protéger de la persécution, a découvert un historien espagnol. Ces mots n’existent pas parmi les juifs séfarades. CGJ 1999) Jean Fleury, Contrats de mariage juifs en Moselle avant 1792 (éd. Elezam : originaires de la ville de Lezama au pays basque espagnol. Ta Onomata ton Evraion Sta Jannina. Envoyez-moi le sens des noms que vous connaissez, merci. Par exemple un quartier qui s'appèle "makina de Boni" il paraît qu'un certain Monsieur Boni possédait des machines à moudre le …