Fray Bartolomé de Las Casas(Séville 1472 – Madrid 1566) Fils d'un modeste marchand,il a étudié le latin et les sciences humaines. Ils ignorent aussi la nature de l'argent et n'ont aucune idée de la valeur respective des choses. La controverse va se prolonger pendant un mois et demi et reprendre l'année suivante pendant un mois à la mi-avril 1551. Homme de foi et de convictions, le religieux dominicain Bartolomé de Las Casas a proclamé pour la première fois, il y a un demi-millénaire, l'universalité des droits de l'Homme. CONFÉRENCE - LES LUNDIS DE L'HISTOIRE LAS CASAS ET LES INDIENS - Sortir dans le Gers (32) - Sortir en France Les Lundis de l'Histoire continuent. De 1550 à sa mort, il va mener campagne en Espagne pour la reconnaissance des droits des Indiens, que Bartolomé considère comme « le plus précieux trésor de l’Amérique » . La colonisation du nouveau monde, principalement menée par Les Portugais et les Espagnols est dénoncée par un prêtre espagnol qui a vécu au Mexique, Bartolomé de Las Casas. Portrait d'un continent ; Cabeza De Vaca (Alvar Nufiez) : Relation de voyage. Bartolomé de Las Casas, La très brève relation de la destruction des Indes, 1552. Armé de preuves flagrantes des abus de la colonisation, il bombarde la Cour et le Conseil des En allant voir les Indiens du Chiapas, lundi 15 février à San Cristobal de las Casas, le pape François va à la rencontre de la longue histoire entre l’Église et les peuples autochtones. Arguments/Origine De La Controverse De Valladolid. Bernard Lavallé, Bartolomé de las Casas.Entre l'épée et la croix, Payot, 2007.- Héraut de la lutte pour les droits de l'homme et défenseur incontournable de la cause des Indiens d'Amérique latine, Bartolomé de Las Casas (1484 ?-1566) reste largement connu du grand public par-delà les frontières du monde ibérique. La conquête, un terme inadmissible Las Casas (1474-1566), prêtre, puis moine dominicain, a participé à la conquête du Mexique et du Guatemala. CINQUIÈME MÉMOIRE. de las Casas] ; [choisis et présentés] par Marcel Bataillon et … BARTOLOMÉ DE LAS CASAS. Abstract. Bartholomé de las casas . Bartolomé de las Casas, né à Séville en 1484 et mort à Madrid le 17 juillet 1566, est un prêtre dominicain, écrivain et historien espagnol.Il est célèbre pour avoir défendu la cause des Amérindiens et dénoncé les violences espagnoles.. Il se rend aux Amériques en 1502 à Hispaniola (Saint-Domingue) et devient propriétaire d'une encomienda. Le sort des Amérindiens devient une question religieuse : il s'agit de définir la nature de leur âme et la façon légitime de les traiter. La situation des Indiens en 1516 et la chute de leur population. De la colonisation à la défense des Indiens ; Salmoral (Manuel Lucena) : L'Amérique en 1492. Pour leur défense, il a rédigé une « Très brève relation sur la destr ction des Indes » qu’il lit à Charles Quint en 1540. In: Archives de sociologie des religions, n°33, 1972. pp. 22 La position de Las Casas fut profondément marquée par l’effondrement de la population aborigène dès le début du XVI e siècle et par la claire conscience de voir « un génocide » se doubler d’une catastrophe économique. Bartolomé de Las Casas Sa vie et son oeuvre en défense des Indiens Ce livre présente le travail et la pensée de Bartolomé de Las Casas, figure majeure de l'histoire universelle, qui a combattu toute sa vie pour les peuples du Nouveau-Monde, découverts et dominés par les Espagnols. Nous vous proposons un nouveau cycle toujours animé par Laurent Mauras, professeur d'histoire au collège Hube Ils sont timides et lâches à la guerre. On ne se contente pas de savoir ce qu’a fait Las Casas. - Eh bien ? choses, Bartholomé de Las Casas rejoint alors l'ordre des Dominicains, le premier ordre missionnaire à avoir pris la défense des Indiens, et commence une opération de lobbying intense en faveur des Indiens. Bataillon (Marcel) Saint-Lu (André) Las Casas et la Défense des Indiens. Desroche Henri. Bartolomé de Las Casas (1474-1566) s’est très tôt indigné, au nom de l’Evangile, contre le sort fait aux Indiens. s'écrie Las Casas. Après avoir été lui-même colon en Amérique espagnole, le moine dominicain Bartolomé de Las Casas changea d’attitude, quand il prit conscience que « tout ce qui se commettait aux Indes vis-à-vis des Indiens était injuste et tyrannique ». Il est considéré comme « l’apôtre des Indiens » et se consacre à la défense de leur liberté. Mais le débat a immédiatement pris la forme d’un procès. Ce livre présente le travail et la pensée de Bartolomé de Las Casas, figure majeure de l’histoire universelle, qui a combattu toute sa vie pour les peuples du Nouveau-Monde, découverts et … Humaniste, il défend la condition des indiens et le respect de leurs droits au nom même des principes de tolérance et de … Traduction et commentaires de Bernard Lesfargues et … Ce texte sur les esclaves sortit des presses le 12 septembre 1552, dans l'atelier de Sebastián Trujillo. Par exemple, ils échangeaient contre de l'or le verre cassé des barils. Las Casas et la défense des Indiens... (1970) L'Évangile et la force (1964) Las Casas et la première crise structurelle de la colonisation espagnole, 1515-1523 (1963) Bartolome de las Casas... 2 (1960) Bartolomé de las Casas Vol. Les multiples activités de Bartolomé de Las Casas, l'abondance de ses écrits et, surtout, les controverses passionnées qu'il suscite depuis si longtemps font que son personnage est plus illustre que compris. En 1516 il est nommé « procureur et protecteur universel de tous les Indiens des Indes » et est mis à la tête d'une commission d'enquête aux Indes avec des Ermites de Saint Jérôme, un ordre influent d'Espagne qui se laisse influencer par les colons et qui rejettent Las Casas l'accusant de ne pas voir l'intérêt économique de la politique actuelle dans les Indes. Le problème est apparemment historique. Portrait d'un continent; Cabeza De Vaca (Alvar Nufiez) : Relation de voyage.Traduction et commentaires de Bernard Lesfargues et … This text aims to analyse the notion of “hostility” in the sixteenth century Spanish thought. C’est au son de marimbas que le pape a été accueilli par des dizaines de milliers de fidèles dans le complexe sportif de San Cristobal de las Casas, où 75 % des 160 000 habitants sont indiens. Indigné du sort des « Indiens » et, pour leur défense, il rédige… DE LA LIBERTÉ DES INDIENS Ils ignorent de toute évidence la noblesse et l'élévation du beau sacrement du mariage. D'abord un extrait de la " Très brève relation de la destruction des Indes " (dont le texte complet en langue espagnole est ici proposé) ainsi que quelques extraits des " Lois de Burgos " (1512-1513) montrant le souci de la couronne d'améliorer dans le moindre détail les conditions de travail et d'existence quotidienne des " Indiens " dans les "encomiendas". Homme de foi et de convictions, Bartolomeo de Las Casas, a participé à la colonisation des Amériques avec Nicolas de Ovando, qui a remplacé Christophe Colomb à la tête de la colonie d'Hispaniola (Saint-Domingue) en 1502. Au XVIIIe siècle, la position de Las Casas à l’égard des esclaves noirs a été mise en cause. Il fut sans doute rédigé pour le Congrès épiscopal de Mexico de 1546, alors que Bartolomé de Las Casas revenait de son évêché du Chiapas. Peu de temps avant la Noël 1511, dans l’église de Santo Domingo, quelque dix-huit ans après le début de la colonisation espagnole, un prédicateur dominicain tonne en chaire et tance les colons : « Dites, en vertu de quel droit et en vertu de quelle justice, tenez-vous ces Indiens dans une si cruelle et horrible servitude ? La Brevísima relación de la destrucción de las Indias (en français : Très bref rapport ou Très brève relation de la destruction des Indes) est un livre écrit à partir de 1539 par le frère dominicain Bartolomé de las Casas et publié en 1552. Bartolomé de Las Casas, qui a été évêque en Amérique centrale, est appelé pour participer à ce débat, qui a lieu à Valladolid en 1550. Avec ce livre troisième, le dernier, celui qui portera bientôt le beau titre de Défenseur des Indiens entre véritablement en scène. 212-213 Lisez ce Divers Mémoire et plus de 246 000 autres dissertation. Guerre, barbarie et politique : la défense de l'Indien et la condamnation de la violence chez Las Casas Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation Auteur(s) : Casas, Bartolomé de las (1474-1566) Voir les notices liées en tant qu'auteur Titre(s) : Las Casas et la défense des Indiens... [Texte imprimé] / [textes du P.B. We will refer to Bartolomé de Las Casas and Ginés de Sepulveda texts. We seek to show how Spanish intellectuals perceived the American Indian in a contexto Elle oppose le chapelain de l'empereur, Frère Juan Ginès de Sepulveda (60 ans), au vieux dominicain Bartolomeo de Las Casas (76 ans), ex-évêque du Chiapas (Mexique) et auteur d'une Très brève relation sur la destruction des Indes. Orhant (Francis) : Bartholomé de Las Casas.De la colonisation à la défense des Indiens; Salmoral (Manuel Lucena) : L'Amérique en 1492. Orhant (Francis) : Bartholomé de Las Casas. Las Casas a en effet défendu, notamment lors de la célèbre controverse de Valladolid, le droit des peuples amérindiens à vivre en liberté, à résister à la domination espagnole, à respecter et à préserver leurs propres cultures, leur religiosité, et à conserver après … C’est un Prêtre dominicain espagnol.